Minimum vieillesse : le reportage d’Envoyé Spécial sur France 2

Le 5 mars 2009, France 2 a diffusé un reportage étonnant baptisé simplement « Minimum Vieillesse », dans le cadre de l’émission du soir Envoyé Spécial.

Survivre quand on est vieux

Le reportage commence. Il précise qu’en France, il y a plus « d’un million de personnes âgées qui vivent sous le seuil de pauvreté ». Il poursuit : « Avec une petite retraite ou simplement le minimum vieillesse, elles doivent composer pour survivre avec moins de 700 euros par mois ». Mais cette précarité n’est pas seulement financière : souvent, c’est aussi un accès insuffisant aux soins, un isolement aggravé et des conditions de logement insalubres…

Qu’appelle-t-on le minimum vieillesse ?

En 2007, le minimum vieillesse est devenue une prestation unique : l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), attribuée sous conditions de ressources. Les personnes concernées sont celles de plus de 65 ans (de 60 ans dans certains cas : inapte au travail, ancien combattant, mère de famille ouvrière…). L’allocation se compose d’une retraite minimale versée par le régime d’assurance vieillesse, d’un complément éventuel, ainsi que d’une allocation supplémentaire. Le total est d’environ 630 euros pour une personne seule.

Des exemples loin d’être isolés

Le reportage de France 2 prend l’exemple de Paulette, 89 ans, qui habite à Paris. Après avoir travaillé toute sa vie, elle touche malgré tout le minimum vieillesse. Il se trouve que chaque mois, elle est à découvert bancaire de 200 euros. Sa vie se transforme alors pour garder son indépendance, et ainsi rester dans son appartement : elle accepte la charité de ses voisins et des associations. Le reportage passe ensuite sur Rémi, ancien ouvrier agricole, qui avait préparé sa retraite en achetant sa maison. Mais cette maison est aujourd’hui totalement insalubre. Elle doit faire l’objet d’une complète rénovation, impossible par faute de moyens. René a du trouver refuge au centre d’hébergement d’urgence pour SDF de Marseille. Il n’a pas d’autre choix. La maison de retraite, c’est trop cher…

Mots-clefs : , ,

Laisser une réponse