Alzheimer : La peur des Français

Même si, en France, près de 850 000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer, les français se révèlent plus concernés par la peur du cancer ou du sida. Révélations d’après une étude de l’INPES.

Alzheimer : la peur des Français - Source de l'image:http://topnews.in/healthcare/sites/default/files/Alzheimers56.jpgAlzheimer, 3ème maladie jugée la plus grave
La maladie d’Alzheimer touche aujourd’hui 6 % des plus de 65 ans en France. D’après une étude récente de l’INPES (l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) menée auprès de la population générale, elle est la troisième maladie jugée la plus grave, après le cancer et le sida. Ces deux dernières maladies font certes peur, mais la population estime être suffisamment informée, contrairement à Alzheimer.

Alzheimer, le manque d’information
En effet, même si les causes de la maladie sont encore mal connues, l’étude révèle que 4 personnes sur 10 estiment être plutôt mal ou très mal informées sur cette maladie. 79 % pensent que les médias devraient en parler davantage et plus de 9 Français sur 10 souhaiteraient connaître leur diagnostic dès les premiers signes. Parmi les signes connus, les troubles liés à la mémoire sont le plus évoqués puisque 95 % des sondés pensent « qu’avoir des difficultés à se souvenir du chemin pour rentrer chez soi » constitue un signe évocateur de la maladie.

Un sentiment d’impuissance
Enfin, ce qui fait le plus peur aux Français est ce sentiment d’impuissance et de fatalité. L’étude de l’INPES démontre que 64 % des personnes interrogées estiment que « l’on ne peut rien faire pour guérir une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ». La maladie dure en moyenne 10 ans entre le diagnostic et la dépendance totale. Aujourd’hui, les traitements connus ne permettent qu’un ralentissement de la progression vers la démence… qui de toute façon est inévitable.

Mots-clefs :

Laisser une réponse