Norra Berra déclare la guerre aux maisons de retraite irrégulières

Depuis le récent scandale de la maison de retraite à Bayonne, la secrétaire d’Etat aux Aînés Norra Berra œuvre avec détermination à identifier et  “mettre au pas” tous les établissements soupçonnés d’irrégularités ou de maltraitance. Pas moins de 200 structures non-médicalisées hébergent des aînés dépendants dans des conditions illégales, selon un rapport intérimaire de l’Igas (Inspection générale des affaires sociales) cité par Mme Berra. La secrétaire d’Etat a annoncé que tous les maisons de retraite concernées seront contraintes de fermer définitivement le 31 mars 2010, au terme d’un délai officiel de trois mois pour se mettre en conformité.

Norra Berra déclare la guerre aux maisons de retraite irrégulières - Source de l'image:http://www.lyonmag.comUn chiffre inquiétant et contesté
Les déclarations de Norra Berra ont suscité des réactions partagées au sein des professionnels du secteur médico-social. Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du SYNERPA (Syndicat des Maisons de Retraites Privées), n’a pas hésité à contester publiquement le chiffre avancé par la secrétaire d’Etat. “Quand on parle de 200 établissement illégaux c’est complètement faux”  a-t-elle martelé sur les ondes de France-Info avant de souligner que la maison de retraite à Bayonne était “un véritable établissement” car elle disposait d’une autorisation du Conseil général. A l’opposé, le président de l’AD-PA (association des directeurs de maisons de retraite et de services à domicile) Pascal Champvert s’est clairement démarqué des  “maisons de retraite qui sont la honte de la profession” tout en réitérant sa demande de publication rapide d’une liste noire  des structures d’accueil non-conformes. A l’heure qu’il est, l’Inspection générale des affaires sociales n’a publié aucune liste de ce type.

Une inspection défaillante des maisons de retraite
On compte près de 10 000 structures d’hébergement pour personnes âgées en France. L’affaire de Bayonne a dévoilé de sérieuses failles dans les organes de l’Etat chargés de vérifier le respect des normes et de la loi dans ces nombreuses maisons de retraite. Lors de sa conférence de presse, Norra Berra a d’ailleurs déploré le fait que “le système global de contrôle des institutions de l’Etat n’a pas été en mesure de prévenir cette situation dramatique par un cycle régulier d’inspections”… La secrétaire d’Etat aux Aînés a également dévoilé que le rapport provisoire de l’Igas émet “un faisceau de présomptions de négligence de la  part de la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass)  et des services du Conseil général”. Malgré plusieurs signalements précédents, ces derniers n’auraient pas réagi à temps comme ils se devaient de le faire.

Réformer le système pour mieux lutter contre la maltraitance
La secrétaire d’Etat aux Aînés a élaboré dix mesures afin de  lutter contre la maltraitance, aussi bien en maison de retraite qu’à domicile. Parmi ces mesures figurent notamment le renforcement significatif du rôle de l’Anesm (Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médicosociaux). Cette organisme devrait à l’avenir rendre publics les critères d’évaluation définis pour chaque structure d’accueil de personnes âgées dépendantes.  En outre, Norra Berra entend réformer le système de contrôle et d’inspection des maisons de retraite en améliorant le système Prisme (prévention des risques, inspections, signalement, maltraitance en établissement social ou médicosocial). Ce système devrait être réorienté pour devenir un outil général de gestion des signalements de maltraitance, partagé par l’Etat et les Conseils généraux.

Un commentaire sur “Norra Berra déclare la guerre aux maisons de retraite irrégulières”

  1. marée arlette dit :

    Bonjour Madame,
    Je tiens à vous remercier,pour votre démarche et votre pugnacité;car j’en conviens ,il n’est pas aisé de”"mettre son grain de sel”" dans certaines maisons de retraite!

    Ma maman est atteinte de la maladie d’alzheimer…elle n’était pas maltraité…mais plusieurs fois couverte de bleus…
    J’ai écrit à France Alzheimer et ajouté quelques photos de maman et,oh surprise!!!!une place lui a été trouvée dans les huit jours!
    Elle se trouve maintenant dans une institution spécialisée!

    Je suis heureuse qu’il existe des personne telles que vous et encore une fois je vous apporte mon soutien…

    La vieillesse fait peur,c’est sûrement la raison pour laquelle on ne s’occupe pas assez d’eux!
    Encore une fois Merci !
    Bien cordialement!

Laisser une réponse