Un simulateur de vieillissement révolutionnaire !

Un système révolutionnaire a été récemment mis au point par l’Institut de prévention des accidents domestiques (IPAD). Il s’agit d’un simulateur de vieillissement permettant à chacun de se mettre dans la peau d’un octogénaire. Les concepteurs de cet outil ont rapidement découvert que son utilité s’étend bien au-delà de la prévention des accidents domestiques.

Un simulateur de vieillissement révolutionnaire ! - Source de l'image: http://ipad.asso.fTrois fonctions principales
Le simulateur de vieillissement est composé principalement de trois ateliers ludo-pédagogiques axés sur la diminution de trois facultés principales: la vue, l’ouïe et la motricité.  Le premier atelier s’effectue à l’aide de lunettes spéciales simulant la diminution de la vision engendrée par des problèmes tels que ceux du glaucome, de la cataracte ou de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). Porter ces lunettes en faisant divers gestes permet de réaliser quelles sont les difficultés d’une personne âgée souffrant de diminution de la vision.
Le second atelier consiste à écouter sans accessoire des bruits familiers tels qu’ils sont perçus par une personne victime de perte auditive. Cette expérience révèle que même lorsque le volume des bruits est augmenté le problème n’est pas forcément réglé, l’handicap résultant souvent de disparition ou l’atténuation de certaines fréquences. Le troisième atelier s’effectue en portant des sortes de prothèses limitant les flexions. Les exercices de marche et de mouvements avec ces prothèses permettent de ressentir véritablement à quel point de simples gestes deviennent compliqués avec l’âge!

Au cœur de la simulation : le devoir d’empathie envers les aînés

A l’occasion du premier salon Santé Social Expo, organisé à Paris mi-septembre 2009,  de nombreux visiteurs ont afflué au stand de l’IPAD pour tester le simulateur de vieillesse. Tous ont été fortement marqués par cette expérience: chacun a pu notamment réaliser les difficultés rencontrées par une personne souffrant d’arthrose pour effectuer une simple tâche comme celle de sortir quelques pièces d’un portefeuille. Munis des prothèses du simulateur limitant les flexions, de nombreux jeunes n’ont pas été capables de réaliser cette tâche!  Les visiteurs, jeunes comme adultes, ont reconnu que le simulateur permettait de développer une meilleure compréhension des problèmes liés à la vieillesse. Le fait de vivre pendant quelques minutes le quotidien d’une personne âgée aura également éveillé chez eux une empathie et une sensibilité accrue vis-à-vis des aînés et de leurs difficultés. Le simulateur de vieillesse contribue ainsi à un rapprochement des générations, fait non négligeable lorsque l’on sait que de nombreux aînés souffrent de l’incompréhension de leur entourage.

Un précieux outil de formation pour le personnel soignant
Au-delà de la sensibilisation du grand public aux problèmes des aînés, le simulateur de vieillissement s’est révélé d’une précieuse utilité dans le cadre des formations de personnel soignant. L’expérience du simulateur permet aux aides-soignants d’améliorer et adapter la qualité des soins pour les aînés placés sous leur responsabilité: après s’être métamorphosé pour quelques instants en personne âgée, le personnel de maisons de retraite prend souvent conscience de détails importants concernant leurs pensionnaires. Les aides-soignants ont notamment compris la nécessité  de couverts de table dotés d’un manche plus long! En outre, le simulateur de vieillissement cible un secteur supplémentaire: celui des fabricants et diffuseurs de produits ou services pour les personnes âgées. Après avoir expérimenté le simulateur, ces derniers sauront désormais mieux adapter leurs produits et services aux besoins des aînés!

Laisser une réponse