La testostérone biodisponible protègerait de la maladie d’Alzheimer

D’après une étude exposée lors de la 25e Conférence d’Alzheimer’s Disease International, la testostérone biodisponible (BT) est un important facteur diminuant le développement de la maladie d’Alzheimer chez les hommes. Des chercheurs de l’Université de Hong Kong ont suivi 153 seniors non atteints de la maladie d’Alzheimer pour observer l’influence de la testostérone sur le développement de la maladie.

Dr Leung-Wing Chu - Source de l'Image : http://www.socialwork.hku.hkUne étude sur l’influence de la testostérone sur la maladie d’Alzheimer
La 25e conférence internationale d’Alzheimer’s Disease International a eu lieu du 10 au 13 mars 2010 à Thessalonique, en Grèce. Le Dr Leung-Wing Chu du département de médecine de l’Université de Hong Kong a présenté à cette occasion les résultats d’une étude de cohorte sur l’influence de la testostérone biodisponible (BT) dans la prévention de la maladie d’Alzheimer. Le scientifique chinois et ses collègues ont fait des recherches sur les éventuels effets protecteurs des taux de testostérone totale (TT) et de BT contre le risque de développer la maladie d’Alzheimer chez les hommes. Les chercheurs ont observé pendant un an 153 seniors chinois, non diagnostiqués comme souffrant de la maladie d’Alzheimer. Des analyses de sang ont été effectuées pour déterminer les taux de TT et de BT des patients. Au cours de cette étude, 6,5 % des seniors suivis ont développé la maladie d’Alzheimer.

L’effet protecteur de la testostérone biodisponible
Des analyses de régression logistique à plusieurs variables ont permis de distinguer plusieurs variables indépendantes jouant un rôle sur le développement de la maladie d’Alzheimer. Ces variables sont les taux de testostérone biodisponible, la pression artérielle systolique et le génotype de l’apolipoprotéine E4. Les chercheurs ont découvert que le taux de base du sérum de testostérone biodisponible avait un effet protecteur contre le développement de la maladie d’Alzheimer, avec un risque relatif de 0,22. En revanche, la pression systolique et l’ApoE E4 sont des facteurs augmentant les risques de développer cette démence, avec des risques relatifs de 1,04 et 5,04 respectivement. Le Dr Chu a conclu sa présentation en soulignant que la testostérone biodisponible représentant un puissant facteur protecteur contre le développement de la maladie d’Alzheimer chez les hommes chinois en bonne santé. Cette découverte devrait certainement contribuer aux efforts pour développer de nouveaux traitements de prévention contre la maladie d’Alzheimer.

Laisser une réponse