L’ASAD - un précieux soutien aux familles touchées par la maladie d’Alzheimer

L’ASAD (Alzheimer Sambre-Avesnois Domicile) est une association a but non lucratif qui a vu le jour au début de l’année 2009, sous l’impulsion de deux bénévoles, Madeleine Pernal et Maryse Jarry. L’organisme se donne pour mission de soutenir les malades d’Alzheimer de la région ainsi que leurs accompagnants. Ces familles, souvent en détresse, nécessitent en effet un interlocuteur fiable, capable d’écouter, d’informer et d’intervenir sur le terrain.

Maryse Jaggly et Madeleine Pernal ont fondé l'association en 2009 - Source de l'image : http://www.lavoixdunord.frUne synergie efficace pour combattre Alzheimer
Les activités de l’ASAD (Alzheimer Sambre-Avesnois Domicile) sont très appréciées par les familles de la région touchées par la maladie d’Alzheimer. Afin de renforcer l’efficacité de leur mission, les deux bénévoles ont pris soin de coordonner leurs activités avec les services médico-sociaux du secteur, notamment les hôpitaux  d’Avesnes et de Jeumont qui ont mis à leur disposition des locaux pour accueillir le siège social de l’association. Par ailleurs, des professionnels de santé, médecins gériatres, et infirmiers s’investissent dans la gestion du conseil d’administration de l’ASAD qui bénéficie donc d’une excellente notoriété. Pas moins de 151communes profitent déjà des services de la nouvelle association pour les malades d’Alzheimer et leurs aidants. De plus, des organismes tel que la Mutualité sociale agricole ou encore la Caisse d’épargne leur accorde un soutien par le biais de subventions.

L’intervention d’Alzheimer Sambre-Avesnois Domicile sur le terrain
L’ASAD s’investit énormément pour aider les familles confrontées à la difficile mise en place du maintien à domicile de leurs proches atteints d’Alzheimer. Maryse Jaggly précise  que le coût des interventions de l’association peut éventuellement faire l’objet d’une prise en charge par l’APA. Par ailleurs, les responsables de l’ASAD incitent les familles à prendre contact dès l’annonce du diagnostic, afin de mettre en place des réponses adaptées dès les premiers stades de l’Alzheimer. Pour cela, il est nécessaire d’organiser un réel projet de vie, maintenant la socialisation du patient et de ses proches, souvent isolés par la maladie. Les prestations, assurées par des professionnels, comprennent des activités de stimulation, d’éveil, mais aussi des exercices favorisant la préservation de l’autonomie des personnes atteintes d’Alzheimer. L’action de l’ASAD semble être une réussite au vu des témoignages enthousiastes de familles qui parviennent aux bénévoles.

Pour plus de renseignements sur l’ASAD : Tél - 06 14 46 79 68.
Par courriel : alzheimer.avesnois@orange.fr

Laisser une réponse