Accueil de jour Alzheimer à Paris , un centre moderne dans le 11ème arrondissement

La ville de Paris a ouvert un nouveau centre d’accueil de jour pour accompagner les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés qui désirent continuer à vivre à domicile. Ce centre offrira des moments de répit aux aidants familiaux de personnes agées atteintes d’Alzheimer et proposera des activités thérapeutiques aux malades, afin de retarder l’évolution de la maladie d’Alzheimer. La mairie de Paris financera en partie les coûts d’accueil pour les personnes ayant des ressources limitées.

Accueil de jour Alzheimer à Paris : un centre moderne dans le 11ème arrondissement - Source de l'image : http://paris-ile-de-france-centre.france3.frParis 11e : un nouveau centre d’accueil de jour pour les malades d’Alzheimer
La mairie du 11e arrondissement de Paris a ouvert en janvier 2010 un nouveau centre d’accueil de jour thérapeutique « Marie de Miribel », avec une capacité de 25 places. Ce centre permettra d’accompagner les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés qui désirent continuer à vivre à domicile. L’ouverture de ce centre spécialisée Alzheimer s’inscrit dans le programme du Département de Paris, qui prévoit la création de 300 places supplémentaires en centres d’accueil de jour d’ici 2014, afin de soulager les aidants familiaux. Le centre, géré par la Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon,  offre aux proches du malade d’Alzheimer un espace d’échanges et d’information pour les aider à assumer leur rôle. Le coût d’une journée d’accueil est situé entre 17 et 63 euros selon les ressources de la personne âgée, grâce à une subvention accordée par la ville de Paris.

Un accompagnement renforcé des malades d’Alzheimer

Les responsables de ce nouveau centre d’accueil de jour s’attachent à constituer un projet thérapeutique individuel, afin de retarder l’évolution de la maladie d’Alzheimer. Ils travaillent ainsi sur le maintien des acquis et des compétences comportementales. Ils essaient même d’aider le malade à retrouver un certain niveau d’autonomie et à se resocialiser en retrouvant son identité. Cette dernière mission passe par une prise en charge globale, tant physique que psychologique. L’équipe du centre est très variée afin de répondre à tous les besoins des malades d’Alzheimer : un médecin gériatre coordonnateur, une infirmière, une directrice ergothérapeute, une psychologue, une assistante sociale, un agent hôtelier, une psychomotricienne et trois aides soignantes et médicopsychologiques. Des professionnels libéraux et des bénévoles apportent également leur contribution (notamment par des séances de Tai Chi). Des activités thérapeutiques fondées sur les tâches de la vie quotidienne sont proposées, comme les ateliers cuisine, les repas partagés, le jardin, des sorties, etc. Par ailleurs, un espace multimédia permet de renforcer les relations avec les proches du malade. Enfin, le recours aux médecins et spécialistes, ainsi qu’aux réseaux de soins ou sociaux, est facilité pour les malades d’Alzheimer qui fréquentent le centre.

Laisser une réponse