Alzheimer - la dépression et le diabète augmentent les risques

Les résultats d’une étude scientifique américaine pourrait bien faire évoluer la politique de prévention contre la maladie d’Alzheimer. Publiées dans le célèbre Journal of General Internal Medicine, des recherches menées sur cinq ans, et portant sur 3382 patients, montrent que le diabète associé à la dépression majeure augmente fortement la probabilité de développer Alzheimer.

Dr Wayne Katon - Source de l'image : http://www.cfha.netUne avancée scientifique dans le combat contre Alzheimer
Des études ont prouvé dans le passé que le diabète et la dépression, développé chacun de manière isolée, pouvait constituer des causes favorisant l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Les recherches menées par le Dr Wayne Katon de l’Université de Washington nous enseignent aujourd’hui que ces deux pathologies, déclarées simultanément chez le patient, doublent le risque d’atteinte. Les raisons à cela ne sont pas connues. Toutefois, les théories avancées incriminent un dérèglement d’origine hormonale. Le cortisol, hormone de stress secrétée en grande quantité par l’individu dépressif, pourrait perturber le système nerveux. De plus, le réseau sanguin endommagé par le niveau élevé de sucre semble être un terrain fertile à l’apparition des troubles neurodégénératifs.

Qui sont les plus touchés par ce phénomène?
Bien que le mécanisme qui lie les trois affections ne soit pas totalement décrypté par les scientifiques, il est toutefois possible de dresser un profil type de l’individu susceptible d’être atteint. Il s’agirait plutôt de femmes, célibataires, ayant un mode vie sédentaire, et présentant un surpoids. Ces personnes associeraient également le tabagisme à un traitement du diabète par insuline. Afin de limiter les risques, les instances sanitaires préconisent l’arrêt du tabac. Par ailleurs, la pratique régulière d’exercice physique est recommandée, car elle diminue le stress et donc la dépression. Il est également nécessaire  d’adopter de bonnes habitudes alimentaires en limitant la consommation de sucres et de graisses. Ces conseils, garant d’une meilleure hygiène de vie sont bons à suivre à tout âge.

Laisser une réponse