Des cours de gymnastique spécialement dédiés aux malades d’Alzheimer

Les initiatives en faveur des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer se multiplient partout en France, comme en témoigne Patrice Labaeye, animateur sportif de l’association ”FormPlus-GV”, située dans le Languedoc-Roussillon.

Ce dynamique professeur ne recule devant aucun défi, puisqu’il vient de mettre en place des cours de gymnastiques étudiés pour les personnes souffrant d’Alzheimer. Ces séances, loin d’être un banal loisir, présentent un intérêt thérapeutique certain.

Des Cours de gymnastique spécialement dédiés aux malades d’Alzheimer Le déroulement d’une séance de gymnastique pour patients Alzheimer
Afin d’offrir un maximum de repères aux participants souffrant d’Alzheimer, le déroulement du cours sera identique d’une séance sur l’autre. L’éducateur se présente et rappelle son nom, plusieurs fois si nécessaire. Les exercices composant l’échauffement seront relativement simples afin de pouvoir être assimilés à plus ou moins long terme malgré la maladie d’Alzheimer dont souffrent les élèves.  Le cœur du cours, varie lui chaque semaine, en fonction des besoins des participants et de leur forme. Au cours de la séance, le professeur communique beaucoup verbalement, et explique en détail chacun de ses gestes. Bien entendu lorsqu’un élève rencontre une difficulté, le professeur n’hésitera pas à aller vers lui pour l’aider individuellement et éviter ainsi le sentiment de frustration  lié à l’échec. Grâce à cet échange, les malades d’Alzheimer se remémorent parfois des souvenirs anciens comme leurs activités physiques passées. La séance s’achève par des étirements et des exercices de relaxation.

Les vertus thérapeutiques sur la santé du malade d’Alzheimer
Ces rendez-vous ont un effet bénéfique sur le moral des individus atteint d’Alzheimer, et diminuent les symptômes dépressifs qui accompagnent souvent la maladie.  Ainsi, ils leur permettent de maintenir un lien social avec l’extérieur, et aident à développer le sentiment constructif d’appartenance à un groupe. Si les séances de gymnastiques ont des effets très positifs sur le moral malade d’Alzheimer, elles présentent également des avantages sur le plan physique. Le fait de pratiquer une activité physique régulière permet de maintenir l’autonomie et de retarder l’entrée dans la dépendance. Chaque exercice est étudié pour répondre aux besoins des personnes âgées atteintes d’Alzheimer, en favorisant par exemple la coordination des gestes, ou le renforcement musculaire. Les exercices sont aussi conçus pour stimuler les capacités cognitives et la mémoire, par la répétition de mouvements simples et efficaces.

Laisser une réponse