Mémoire et Alzheimer - Gagner trois ans grâce aux Omega 3

L’organisme américain Alzheimer’s Association a publié le 3 mai dernier les résultats d’une étude scientifique dans la revue Alzheimer’s & Dementia. Ces recherches démontrent l’efficacité de la substance DHA (acide docosahexaenoïque) sur l’amélioration des fonctions cognitives de sujets en bonne santé de 55 ans et plus. En effet, la consommation régulière de cet acide appartenant aux Oméga 3 pourrait redonner à des adultes vieillissants les capacités de mémoire et d’apprentissage d’un sujet de trois ans de moins.

Mémoire et Alzheimer : Gagner trois ans grâce aux Omega 3 - Source de l'image : http://www.fishoildirect.comUne expérience bientôt étendue aux patients Alzheimer?

L’étude scientifique, intitulée MIDAS, a été menée auprès de 485 patients dans 19 points différents des États-Unis. Les participants, âgés de plus de 55 ans, souffraient de troubles de mémoire liés au vieillissement normal, se manifestant par des oublis et des difficultés d’apprentissage. Par ailleurs, il n’a pas été diagnostiqué chez eux de pathologies neurodégénératives tel qu’Alzheimer. Afin d’obtenir les résultats les plus fiables possibles, une partie des patients s’est vue administrer un placebo renfermant un mélange de maïs et de soja, tandis qu’un autre groupe a reçu des capsules contenant 900 mg DHA à base d’algues. Les essais qui se sont poursuivis sur une durée de six mois ont mis en évidence l’impact considérable de la consommation de DHA sur les facultés cognitives des patients en comparaison du groupe placebo. En effet, leur réussite aux tests d’apprentissage a été multipliée par deux. Cette prouesse conduira peut-être à des essais sur des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Les oméga 3 : un espoir dans la prévention d’Alzheimer
L’étude scientifique a été financée par la société Martek Biosciences, un laboratoire pharmaceutique poursuivant l’objectif de promouvoir la santé par la nutrition. Les Oméga 3 sont connus depuis de nombreuses années pour leurs bienfaits sur la santé cérébrale et recommandés dans la prévention d’Alzheimer. Ils sont principalement présents dans le poisson, relativement peu consommé dans les pays occidentaux. Désormais, l’absorption de capsules de DHA permettra d’atteindre une dose suffisante pour préserver et améliorer la mémoire. Ces suppléments alimentaires ont été très bien tolérés chez les testeurs, qui ont également constaté un bénéfice cardio-vasculaire non négligeable traduit par la diminution du rythme cardiaque. Cependant, des pertes de mémoires même fréquentes ne sont pas toujours synonymes d’Alzheimer. Ainsi, de nombreux seniors de plus de 50 ans se plaignent régulièrement de ces troubles, qui trouvent leur origine dans le vieillissement normal des cellules du cerveau.

Laisser une réponse