Roubaix Alzheimer - rompre l’isolement du malade et de ses proches

Les familles de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ne savent pas toujours vers qui se tourner pour alléger leur désarroi. Afin de rompre cet isolement, l’association “Roubaix Alzheimer” a mis en place des permanences téléphoniques pour soutenir et informer les familles. Parmi les activités proposées aux malades d’Alzheimer par l’association : des après-midi récréatifs, des groupes de parole et des réunions d’information.

Madame Rogère Duquenne - Source de l'image : http://www.lavoixdunord.frUne association pour guider les familles des malades souffrant d’Alzheimer
L’association “Roubaix Alzheimer” a tenu dernièrement son assemblée générale. Cette réunion a été l’occasion pour la présidente madame Rogère Duquenne de rappeler les objectifs de “Roubaix Alzheimer”. La présidente a expliqué que l’association visait à rompre l’isolement des familles et des personnes confrontées à la maladie d’Alzheimer et ses pathologies apparentées. Pour ce faire, l’association offre écoute, information et soutien, dans un travail de convivialité et de partenariat avec des professionnels du secteur médico-social. Créée le 6 octobre 2000, l’association a mis en place des permanences téléphoniques, des permanences d’accueil (généralement sur rendez-vous), des groupes de parole et des après-midi récréatifs (le 3e vendredi de chaque mois, depuis octobre 2006). Elle propose également des groupes de parole, des réunions d’information, des tables rondes, des forums, ainsi que des expositions. L’association  met également à disposition de ses adhérents des livres et des vidéos sur la maladie d’Alzheimer.

Soutenir les familles des malades d’Alzheimer pour éviter l’épuisement

“La mobilisation est plus que jamais nécessaire, pour faire en sorte que la maladie d’Alzheimer ne soit plus considérée comme une maladie tabou qui fait peur”, explique la présidente de “Roubaix Alzheimer” Rogère Duquenne. Plus de 35 000 personnes âgées dans le département du Nord sont touchées par la maladie d’Alzheimer. Ces chiffres ne comptent pas les malades d’Alzheimer qui n’ont pas encore été diagnostiqués. Madame Duquenne insiste sur l’importance d’un dépistage rapide, permettant d’administrer au plus tôt un traitement stabilisant. C’est pourquoi l’association “Roubaix Alzheimer” travail en coordination avec les médecins généralistes et fait de son mieux pour toujours répondre rapidement aux familles, afin de ne pas les décourager. L’association aspire en effet à aider les familles à mieux comprendre la maladie d’Alzheimer afin d’éviter l’épuisement et leur permettre une prise en charge efficace. Et de rappeler que les malades et leurs familles “font encore partie de la société”, d’où l’importance de “valoriser ce qu’ils ont fait avant d’être atteints par la maladie d’Alzheimer ».

Laisser une réponse