Le nouveau plan canicule activé

Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables à la chaleur, c’est pourquoi le gouvernement déclenche chaque année un “plan canicule”, étudié pour prévenir les effets délétères des grosses chaleurs. Le plan canicule restera au niveau de “veille saisonnière” jusqu’à la fin de l’été, à moins qu’il ne doive être relevé en raison d’une forte chaleur nécessitant une attention accrue.

Le nouveau plan canicule activé - Source de l'image : http://mondeactu.comLe plan canicule pour veiller aux personnes fragiles
La ministre de la Santé Roselyne Bachelot, a activé le 1er juin le niveau de veille saisonnière du plan canicule, déclenché chaque été pour prévenir les conséquences désastreuses de la canicule pour les personnes vulnérables. Les personnes âgées, et plus particulièrement celles qui souffrent de la maladie d’Alzheimer, font partie du public à risque auquel s’adresse cette mesure. Non seulement, les personnes âgées perçoivent plus tardivement la sensation de soif, mais en plus les malades d’Alzheimer ont tendance à oublier de boire. Ils ont besoin qu’un proche ou un voisin leur rappelle de boire et les aide à fermer les volets ou à déclencher la climatisation. Ce premier niveau de vigilance comprend la mise en place d’un numéro vert d’information, auquel peuvent s’adresser les personnes âgées et leurs proches, ainsi que la surveillance quotidienne de l’évolution des conditions biométéorologiques.

Canicule : les conseils du secrétariat d’Etat chargé des Aînés
Le secrétariat d’Etat chargé des Aînés a parallèlement publié plusieurs recommandations aux personnes fragiles pour les aider à faire face à la canicule : boire 1,5 litre d’eau par jour, mais pas de l’alcool, se rafraîchir dans un endroit frais et sous la douche ou dans le bain, s’alimenter normalement (légumes, fruits, pain…), ne pas sortir aux moments les plus chauds de la journée, garder le logement au frais et appeler le 15 en cas de malaise. “Si certains membres de votre famille sont âgés. Si vous avez des voisins ou des proches âgés, prenez régulièrement de leurs nouvelles et assurez-vous qu’ils se portent bien”, a recommandé Nora Berra pour éviter que se répète le scénario malheureux de la canicule de l’an 2003. Si les températures viennent à monter au cours de l’été, les deux autres niveaux du plan canicule pourront être déclenchés : niveau de mise en garde et actions (”plan Bleu” dans les établissements, réquisition des médias…) ou niveau de mobilisation maximale (en cas de canicule aggravée par des effets collatéraux).

Laisser une réponse