Prévention de la maladie d’Alzheimer , un esprit sain dans un corps sain !

La maladie d’Alzheimer fait peur. Qui ne craint de perdre la mémoire et de ne plus être capable de reconnaître ses proches ? Mais la maladie d’Alzheimer est-elle vraiment une fatalité ? Si elle touche près d’une personne âgée de plus de 80 ans sur cinq, cela signifie-t-il qu’il n’y ait rien à faire pour prévenir la maladie d’Alzheimer ? La solution ne serait-elle pas aussi simple que ce verset de Juvénal : Mens sana in corpore sano ? Maintes études montrent en tout cas les effets bénéfiques d’une bonne hygiène de vie.

Prévention de la maladie d'Alzheimer : un esprit sain dans un corps sain ! - Source de l'image : http://www.siin-nutrition.comAlzheimer : des facteurs de risque qui peuvent être limités
En France, environ 850 000 personnes, essentiellement âgées, sont atteintes de la maladie d’Alzheimer. Cette pathologie a pris une place prédominante dans les consciences et seuls le cancer et les accidents de la route sont davantage craints par le public. La maladie d’Alzheimer apparaît comme une fatalité, pourtant plus de 99 % des cas de maladie d’Alzheimer sont sporadiques, c’est-à-dire dus à des causes non génétiques. De nombreuses études montrent aujourd’hui que les facteurs de risque qui favorisent le développement de la maladie d’Alzheimer et des troubles apparentés sont les mêmes que ceux rencontrés pour les maladies cardio-vasculaires : hypertension et hypercholestérolémie, obésité et diabète sucré. Ainsi, en luttant contre ces facteurs de risque, il semble possible de prévenir ou du moins de faire reculer l’apparition de la maladie d’Alzheimer chez la plupart des sujets.

Un mode de vie sain pour prévenir la maladie d’Alzheimer

Ainsi, des études de plus en plus nombreuses vantent les effets bénéfiques du régime méditerranéen, qui permettrait de réduire la mortalité par maladies cardiovasculaires et de diminuer le risque de maladie d’Alzheimer. Ce régime repose essentiellement sur la consommation accrue de fruits et légumes (de saison) et de poisson. Les fruits et légumes contiennent beaucoup d’éléments ayant des propriétés antioxydantes, comme les vitamines C, E et A (carotène), qui ont un rôle protecteur contre la maladie d’Alzheimer. Le poisson gras est riche en Oméga 3, un acide gras dont les propriétés préventives contre la maladie d’Alzheimer sont mises en avant par plusieurs études. Selon d’autres études, le sport réduirait également de quelque 60 % les risques de développer la maladie d’Alzheimer. Enfin, des activités intellectuelles et sociales régulières permettraient de protéger les fonctions cognitives et ainsi de différer l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Laisser une réponse