Alzheimer : L’hôpital de Guingamp oeuvre en faveur des malades

Le centre hospitalier de Guingamp en Bretagne a mis en place le 1er juin un service de transport destiné aux personnes âgées fréquentant l’accueil de jour spécialisé Alzheimer. Gratuit, ce service existait déjà pour les trajets en fin d’après-midi,  du centre de soins vers le domicile. Désormais, le transport est également pris en charge à l’aller le matin, ce qui soulage grandement les familles. Une initiative honorable, qui s’inscrit dans le Plan Alzheimer 2008-2012.

Alzheimer : L’hôpital de Guingamp œuvre en faveur des malades - Source de l'image : http://www.guingamp.maville.com/Faciliter l’accès à l’accueil de jour spécialisé Alzheimer

Beaucoup trop de personnes âgées atteintes d’Alzheimer, demeurent seules à leur domicile, privées de l’encadrement stimulant dont elles ont besoin. C’est pourquoi le centre hospitalier de Guingamp a décidé d’agir. Un service de minibus spécial sillonne les alentours, pour accompagner matin et soir les personnes âgées atteintes d’Alzheimer vers le centre d’accueil de jour et leur domicile. Ce dispositif, entièrement gratuit, s’inscrit dans l’amélioration du service aux personnes atteintes d’Alzheimer, comme le prévoit le Plan national Alzheimer 2008-2012. Le maintien à domicile des malades est ainsi mieux préservé grâce à cette prise en charge professionnelle qui offre par ailleurs un certain répit aux aidants familiaux.
L’accueil de jour du centre hospitalier de Guingamp reçoit du lundi au vendredi, de 9h30 à 16h30 les personnes âgées de plus de 60 ans, souffrant d’Alzheimer ou de troubles apparentés. La prise en charge, une ou plusieurs journées par semaine, s’opère dans un cadre chaleureux et rassurant.

Une prise en charge complète pour les patients atteints d’Alzheimer

Complémentaires du traitement médicamenteux, les activités proposées aux participants ont des objectifs bien définis. Afin de maintenir ou de retrouver un lien social de qualité, les malades sont régulièrement sollicités, de manière individuelle en groupe par le biais de techniques relationnelles spécifiques.
En outre, les patients se voient proposer des exercices visant à améliorer leur mobilité afin de ne pas sombrer dans une dépendance plus lourde encore.
Ce programme s’accompagne également de divers ateliers créatifs, qui participent au bien-être des malades d’Alzheimer, en favorisant la communication par des outils non-verbaux.
Les aidants bénéficient quant à eux d’une écoute attentive de la part des professionnels œuvrant au centre de soins. Ils peuvent exprimer les difficultés rencontrées au quotidien, et se voir proposer des solutions grâce aux partenariats de l’hôpital avec un large réseau médico-social gérontologique.
Espérons que d’autres centres de soins pour Alzheimer s’inspirent de l’exemple de Guingamp, pour améliorer le bien-être des malades et de leur famille.

Laisser une réponse