Alzheimer - Ouverture du premier institut français

L’Institut de la mémoire et de la maladie d’Alzheimer (l’IM2A) a ouvert ses portes à Paris, vendredi 24 septembre. Inauguré à 10h45 par Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée des aînés, et en présence de nombreuses personnalités, ce nouveau centre augure d’un tournant dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer en France. Sous la houlette du Professeur Dubois, célèbre neurologue, cet institut unique poursuit un triple objectif : améliorer le diagnostic, les traitements et la recherche sur la maladie d’Alzheimer.

Un espace consacré à la maladie d’Alzheimer

L’IM2A est un espace de 3000 m2 renfermant les technologies les plus modernes. Les patients seront accueillis au sein de l’hôpital de jour, d’une capacité de 10 lits. Le centre est également doté de 5 boxes de consultations spécialisées, et d’un plateau technique innovant. Le Pr. Bruno Dubois, directeur du centre espère travailler en ‘’partenariat’’ avec les malades d’Alzheimer. Les patients bénéficieront d’une prise en charge médicale de qualité, et les soins seront associés à la recherche clinique.En effet, les malades seront examinés, leur profil étudié, et les données les concernant figureront dans une banque d’informations, utilisable par les chercheurs pour mieux cerner les mécanismes de la maladie d’Alzheimer.”Ils viennent pour une exploration clinique et en même temps ils participent à la recherche en nous permettant de trouver des marqueurs spécifiques de leur maladie”, explique le Pr Dubois.

Une collaboration sans précédent en faveur de la recherche contre Alzheimer

En outre, l’institut entend travailler en collaboration avec des équipes scientifiques externes. Les données feront l’objet d’une analyse mathématique avec l’aide des membres de l’Université Pierre et Marie Curie. Recoupées avec des données de nature différentes, ces informations permettront un diagnostic plus précoce et plus sûr de la maladie d’Alzheimer.Equipé d’un centre mémoire de ressources et de recherches, un centre d’essais thérapeutiques, deux centres nationaux de référence, un centre de coordination d’études de groupes et des espaces de travail en commun, il sera aussi partenaire de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière, également inauguré le 24 Septembre.La Fondation Ifrad en faveur de la recherche sur la maladie d’Alzheimer a largement contribué à la création de l’IM2A tout comme la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. Un nouvel espoir est né pour les 860 000 Français atteints de la maladie d’Alzheimer.

Mots-clefs :

Laisser une réponse