Alzheimer - Jouer au poker réduirait les risques

Alors que le poker souffre encore d’une réputation controversée, des chercheurs de l’INSERM ont récemment annoncé ses effets positifs sur la maladie d’Alzheimer. Comme d’autres activités intellectuelles stimulantes, la pratique de ce célèbre jeu de cartes permettrait de réduire de 50% le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Une vertu qui pourrait encourager les personnes âgées à s’adonner régulièrement à ce loisir.

Alzheimer : Jouer au poker réduirait les risques - Source de l'image : http://www.pokercollectif.com/Une étude originale  sur la maladie d’Alzheimer

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) mène depuis 1999 une étude scientifique sur l’impact des activités de loisir sur la maladie d’Alzheimer. Sous la direction de Karen Ritchie, les chercheurs Tasnime Akbaraly et Claudine Berr ont suivi une cohorte de 6000 personnes âgées de plus de 65 ans non-atteintes d’Alzheimer au début de l’étude et résidant dans les villes de Dijon et de Montpellier. Etonnantes, les conclusions de ces travaux ont été publiées dans la revue scientifique Neurology en date du 15 septembre dernier. Les personnes pratiquant «au moins deux fois par semaine une activité de loisirs stimulante intellectuellement sont deux fois moins susceptibles de développer une démence ou une maladie d’Alzheimer, comparés aux participants pratiquant ces activités moins d’une fois par semaine. (…) En revanche, aucune réduction significative du risque de survenue de démence n’a été observée avec les autres catégories d’activités de loisirs (passives, physiques et sociales)».

Revoir l’approche de la maladie d’Alzheimer

Contrairement à des travaux précédents, cette étude épidémiologique montre que la baisse du taux d’Alzheimer n’est aucunement liée au niveau d’études, à la catégorie socio-professionnelle, au mode de vie (consommation de tabac ou d’alcool) ou encore à la santé. Les chercheurs peuvent donc en conclure que les loisirs stimulants au niveau cérébral «constituerait une intervention pertinente de santé publique». Plus de 860 000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer en France, et,  en l’absence de tout traitement médical efficace, il est intéressant de mettre en application ces conseils simples, gratuits, et permettant de se détendre entre amis.

Laisser une réponse