Le Rotary club oeuvre pour les malades d’Alzheimer

Un chèque de 20 000 euros… L’équipe de la maison Alzheimer de Charleville-Mézières ne s’attendait pas à un tel cadeau, presque tombé du ciel. C’est grâce à l’action des bénévoles du Rotary Club local, que la somme a pu être réunie, en faveur des malades d’Alzheimer. En effet, les membres de la célèbre organisation ont coordonné plusieurs manifestations culturelles et artistiques, dont les bénéfices ont été reversés aux malades d’Alzheimer.

Le Rotary club œuvre pour les malades d’Alzheimer - Source de l'image : http://www.lunion.presse.fr/Des manifestations culturelles en faveur des malades d’Alzheimer

La devise du Rotary Club ‘’Service d’abord’’ n’aurait pu trouver de meilleure expression. Les rotariens ont œuvré sans relâche pour réunir les fonds destinés à l’amélioration du confort des personnes âgées atteintes d’Alzheimer. La maison Alzheimer, qui a vu le jour en janvier 2010, héberge aujourd’hui dix-huit pensionnaires à temps complet. Quatre autres personnes bénéficient de l’accueil de jour. Pour réunir une telle somme, le Rotary Club a organisé plusieurs actions. D’abord, deux concerts très réussis à la basilique de Mézières, puis une exposition-vente de céramiques à la galerie Lebon, et enfin la brocante Mohon. Par ailleurs, le club de Mulheim an den Ruhr en Allemagne a tenu a apporté son soutien. Le fruit de ce travail commun a permis au projet de voir le jour.

Une balnéothérapie pour les malades d’Alzheimer
Claudine Ledoux, maire de la ville de Charleville-Mézières, n’a pas caché son enthousiasme, et a longuement remercié les instigateurs de cette initiative lors de la remise du chèque. Alors que l’établissement n’a pas été inclus dans le Plan Alzheimer national, cette enveloppe est plus que bienvenue. Grâce à l’aide les rotariens, les malades d’Alzheimer bénéficieront d’aménagements qui pourront améliorer leur quotidien. An accord avec le directeur du CCAS, Gérard Calvi, il a été convenu que l’argent serve à développer une infrastructure de balnéothérapie au sein de la maison Alzheimer. Seule une minorité d’établissements en sont doté en France alors que les bienfaits thérapeutiques de tels soins ne sont plus à démontrer.

Laisser une réponse