Archive pour janvier 2011

Alzheimer - Trop de sport augmenterait les risques

Lundi 31 janvier 2011

La revue scientifique Journal of Alzheimer Disease vient de publier une étude intéressante selon laquelle l’excès d’exercice physique augmenterait le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Ces travaux conduits par une psychologue de Toronto, Mary Tierney, viennent contredire une idée reçue au sein de la société sur les bienfaits sans limite du sport. L’exercice physique doit être pratiqué avec modération pour prévenir Alzheimer.

Alzheimer - Trop de sport augmenterait les risques -Source de l'image: http://www.lucaccueil.fr/ L’effet des hormones sur la maladie d’Alzheimer
Mary Tierney de l’hopital Sunnybrooke à Toronto, a développé une théorie selon laquelle l’activité physique intense diminue le taux d’œstrogène. Quel est le lien avec la maladie d’Alzheimer? C’est très simple: plusieurs travaux menés sur les rats prouvent que l’hormone en question pénètre dans les tissus cérébraux et participe au bon fonctionnement de l’hippocampe, un acteur essentiel dans la préservation de la mémoire. Restait à confirmer ces présomptions sur les humains. Pour les besoins de l’étude scientifique, Mary Tierney a suivi pendant plus de quinze une cohorte de 90 femmes. Ces dernières, âgées d’une cinquantaine d’années au début de l’étude, ont été réparties en trois groupes, en fonction de leur niveau d’activité physique. Leur mémoire a ensuite été testée régulièrement au moyen de tests oraux. Les résultats sont surprenants.

Contre Alzheimer, éviter les sports extrêmes
Les femmes ayant une activité physique modérée présentent un risque plus faible de développer Alzheimer que les femmes sédentaires et que les femmes pratiquant de l’exercice d’une manière très intense. Parmi les sports considérés comme ‘’intenses’’, on retrouve l’aérobic, le vélo en montagne ou encore le basket. En revanche, la marche, le golf ou le volley sont des sports définis comme modérés. Il faut donc en conclure que l’exercice modéré et régulier est le meilleur allié des seniors souhaitant se prémunir contre Alzheimer. Aujourd’hui, l’auteure de cette étude souhaite étendre ces tests auprès d’un plus grand panel de femmes pour renforcer ses conclusions.

Les migraines n’auraient aucun lien avec Alzheimer

Lundi 24 janvier 2011

Les migraineux chroniques commençaient à se faire du souci sur leur risque de développer la maladie d’Alzheimer. La médiatisation de la maladie d’Alzheimer en France pousse les chercheurs à s’interroger sur les maladies touchant la tête ou le cerveau, avec en première ligne la migraine. Une étude conduite par l’Inserm, dont les conclusions ont été publiées dans la revue scientifique British Medical Journal, ont de quoi rassurer les migraineux : ils n’auraient pas plus de risque de développer Alzheimer que les autres.

Les migraines n’auraient aucun lien avec Alzheimer - Source de l'image :http://inyourface.ocregister.com/ Une étude sur Alzheimer pendant 10 ans
Ces douleurs, parfois si violentes, qu’elles peuvent empêcher le malade de poursuivre ses activités quotidiennes, sont connues de 11 millions de Français. Autant de personnes qui craignent de développer un jour la maladie d’Alzheimer…

Cette nouvelle étude, fait écho à l’étude Camera publié dans la revue scientifique américaine JAMA. Les chercheurs y montraient que les migraines provoquent de micro-lésions aux vaisseaux sanguins du cerveau. Elles étaient donc soupçonnées de causer des dommages aux capacités intellectuelles du malade et d’entraîner la maladie d’Alzheimer. L’étude, publiée mercredi dernier, a porté sur une cohorte de 780 personnes. Les individus choisis, âgés de plus de 65 ans, ont été suivi pendant une dizaine d’années.

Pas plus de risques de développer Alzheimer
L’âge des participants n’a pas été choisi au hasard. Puisque les symptômes de la migraine débutent souvent avant 30 ans, les chercheurs auraient pu rapidement observer les effets délétères de la migraine sur le cerveau grâce à l’imagerie numérique.  Or, il apparaît clairement que la maladie d’Alzheimer, tout comme d’autres troubles neurologiques, n’a plus d’incidence sur les migraineux chroniques que sur les autres.

Ainsi, les participants à l’étude souffrant de migraines ont réussi les tests avec les mêmes scores que les autres. Les examens comprenaient des IRM, et des questionnaires d’évaluations spatio-temporelles.

Le principal auteur de ces travaux, le Professeur Christophe Tzourio peut désormais rassurer les patients inquiets.

France Alzheimer dévoile le coût de la prise en charge

Lundi 17 janvier 2011

France Alzheimer a révélé vendredi les résultats d’une étude portant sur la prise en charge des malades d’Alzheimer. Édifiants, les chiffres montrent que le coût de cet accompagnement s’élève à 1050 euros par mois, aides déduites. Un reste à charge très lourd à assumer pour les familles de malades d’Alzheimer. L’association France Alzheimer met en avant diverses solutions pour répondre à cette problématique, qui compromet la qualité des soins.

France Alzheimer dévoile le coût de la prise en charge - Source de l'image : http://slauro.blog.pacajob.com/Un reste à charge trop élevé pour les malades d’Alzheimer
Lorsque les soucis d’argent s’ajoutent aux soucis de santé, l’équilibre familial devient des plus précaires. C’est le cas de très nombreuses familles de malades d’Alzheimer aujourd’hui, qui doivent non seulement faire face à la maladie de leur proche, mais aussi assumer des coûts très élevés pour offrir à leurs proches une prise en charge de qualité. Ainsi, l’enquête menée par France Alzheimer auprès de ses adhérents pendant plus d’une année, montre que le reste à charge aux familles est compris entre 500 et 2300 euros par mois, avec une moyenne égale à 1050 euros. Pour les responsables de l’association, il serait possible de diminuer ce chiffre, en envisageant la création d’une prestation dépendance spécifique aux malades d’Alzheimer, avec un plan d’aide personnalisé.

Seulement 411 euros par mois pour les malades d’Alzheimer

Les charges financières que doivent assumer les aidants de malades d’Alzheimer s’ajoutent à une contribution personnelle très importante. En effet, l’enquête révèle également que l’aidant consacre à la personne âgée environ 6h30 par jour. Ce temps précieux est souvent pris sur la vie personnelle et professionnelle, que ce soit la journée, la nuit ou le week-end. La noble mission d’accompagnement du proche souffrant d’Alzheimer conduit parfois à l’épuisement de l’aidant, qui gère l’ensemble du quotidien de la personne âgée : soins, courses, ménage, sorties… La participation de l’État à ces tâches existe, mais elle ne s’élève en moyenne qu’à 411 euros par mois. Une somme jugée insuffisante par les familles et les associations.

Alzheimer - Un nouveau test de dépistage précoce

Lundi 10 janvier 2011

Une équipe scientifique américaine vient de mettre au point un test permettant le dépistage sanguin de la maladie d’Alzheimer. De précédents travaux avaient déjà émit la possibilité d’une détection précoce d’Alzheimer, mais cette technologie paraît bien plus prometteuse. En effet, l’examen, rapide et indolore pourrait aider au dépistage d’autres maladies. Les conclusions de l’étude sont parues dans la revue américaine Cell.

Dr Thomas Kodadek, du Scripps Research Institute - Source de l'image : http://www.utsouthwestern.eduUne simple prise de sang pour détecter Alzheimer
Le Dr Thomas Kodadek, du Scripps Research Institute de Floride a mis le doigt sur une découverte qui pourrait bien révolutionner les techniques de dépistages actuelles de certaines maladies. La terrible maladie d’Alzheimer, qui touche 25 millions de personnes dans le monde serait détectable facilement, par une simple prise de sang, tout comme la maladie de Parkinson, et encore d’autres pathologies. Ce test pourrait non seulement être utile aux patients soucieux de savoir s’ils sont atteints ou non d’Alzheimer, mais il pourrait aussi être intéressant pour les laboratoires pharmaceutiques. Ces derniers recherchent constamment des patients à des stades précoces d’Alzheimer afin de tester l’efficacité de médicaments tout au long de l’évolution de la maladie. Ce processus sera donc grandement facilité.

Des molécules synthétiques pour repérer Alzheimer
La technologie utilisée dans ce nouveau test sanguin est innovante. Elle fonctionne en détectant les anticorps produits par l’organisme, tels que l’immunoglobuline. Ces anticorps sont repérés grâce à des molécules synthétiques appelées peptoides. Le protocole de l’étude a d’abord porté sur des souris atteintes de la sclérose en plaques et sur un groupe témoin de souris saines. Par la suite, une cohorte de 18 patients, un tiers atteint d’Alzheimer, un tiers atteint de Parkinson et un tiers en bonne santé s’est prêtée aux tests. Les auteurs de cette étude paraissent très confiants, et pensent par ailleurs que cette découverte pourrait permettre de détecter certains cancers à des stades très précoces.

Un concert en faveur des malades d’Alzheimer à Wassy

Lundi 3 janvier 2011

Pour les fêtes de fin d’année 2010, la commune de Wassy en Haute-Marne a accueilli un magnifique concert en faveur des malades d’Alzheimer. Les artistes venus chanter bénévolement pour la lutte contre la maladie d’Alzheimer ont littéralement conquis l’auditoire, par leur prestation de très grande qualité. Les bénéfices de la soirée seront reversés à l’association ‘’La Belle Epoque’’ qui œuvre en faveur des familles touchées par la maladie d’Alzheimer.

Un concert en faveur des malades d’Alzheimer à Wassy- Source de l'image : http://www.lepost.fr/Des chanteurs bénévoles contre Alzheimer
Le 25 décembre dernier, la Forgerie à Wassy a accueilli  des centaines de spectateurs, venus de toute la région  Champagne-Ardenne pour ce concert spécial pour la lutte contre Alzheimer. Le public a pu applaudir les fabuleux artistes appartenant au collectif  ” Les Marguerites”. Les chanteurs ont répondu présent à l’appel de l’association ‘’La Belle Epoque’’, très active dans la lutte contre la terrible maladie d’Alzheimer. Ainsi, les voix de Cédric O’Heix, Michaël Miro et Cyril Paulus ont retenti dans la salle, entraînant avec eux des spectateurs enthousiastes. Il faut dire que les chanteurs ont déjà fait vibrer des millions de cœurs. Demi-finaliste de la Nouvelle Star en 2008, le talent de Cédric O’Heix se confirme, tout comme Michael Miro dont le dernier album est un succès. Enfin, Cyril Paulus, qui a composé la chanson phare ‘’Être à la hauteur’’ de la comédie musicale ‘’Le Roi Soleil’’ excelle également sur scène.

Ne pas oublier les aidants de malades d’Alzheimer
A la fin du concert, les membres de l’association locale France Alzheimer 52 ont pris la parole pour rappeler le rôle primordial des accompagnants de malades d’Alzheimer. Afin de parfaire leur connaissance de la maladie et faciliter la prise en charge au quotidien, les aidants de malades d’Alzheimer ont été conviés à une formation spécifique organisée par l’association.
Les artistes, se sont prêtés au jeu de la signature d’autographes pour le plus grand plaisir du public.
En ce lendemain de Noël, le symbole est fort : main dans la main, les stars de la chanson française disent non à la maladie d’Alzheimer.