Alzheimer - Des traitements chers et inefficaces?

Les syndicats de médecins généralistes s’allient pour dénoncer la prescription généralisée de plusieurs médicaments destinés à combattre la maladie d’Alzheimer. Selon eux, l’Ebixa, le Reminyl, ou encore l’Aricept, seraient des substances inefficaces pour ralentir l’aggravation de la maladie d’Alzheimer. De plus, ces médicaments coûteraient près de 260 millions d’euros par an à l’assurance maladie. Une somme colossale qui pourrait être utilisée pour améliorer l’accompagnement des familles touchées par la maladie d’Alzheimer.

Alzheimer : Des traitements chers et inefficaces? - Source de l'image: www.securikids.frLes syndicats de médecins méfiants face aux traitements contre Alzheimer
Le récent scandale du Mediator a poussé le corps médical à s’interroger davantage sur le bénéfice réel de certains médicaments largement prescrits, comme par exemple, les médicaments censés agir sur les symptômes de la maladie d’Alzheimer. Les syndicats MG France et l’Union généralistes déclarent que les principaux médicaments recommandés aux patients atteints d’Alzheimer n’ont en réalité aucun effet. Pire encore, certains pourraient causer des décès prématurés suite à des accidents cardio-vasculaires. Les syndicats espèrent que cette étude scientifique datant de 2005 trouvera aujourd’hui écho dans le milieu médical. Pourtant, il semblerait que la prescription de ces substances ait une valeur rassurante aux yeux des familles. Elle répond à un besoin de prise en charge et de considération de la part du médecin. En effet, il serait très difficile pour ce dernier de laisser partir le patient sans aucun traitement. Cette situation serait vécue comme un abandon.

Les médicaments contre Alzheimer présente un coût exorbitant
Par ailleurs, les laboratoires pharmaceutiques exercent une influence sur les médecins pour les encourager à prescrire ces médicaments anti-Alzheimer. L’industrie doit en effet amortir ses couts de recherche et développement par la vente de ces produits. Le système actuel implique donc les patients, les médecins et les industriels. Il présenterait enfin un gouffre financier pour l’assurance maladie, en charge du remboursement de ces thérapeutiques. En 2009, 262 millions y ont été consacrés, un chiffre qui devrait encore augmenter avec le nombre de nouveaux cas d’Alzheimer, alors que cet argent pourrait servir l’intérêt des familles, par le biais d’un meilleur soutien au quotidien.

2 commentaires sur “Alzheimer - Des traitements chers et inefficaces?”

  1. marée arlette dit :

    Bonjour à tous,
    Maman vient de nous quitter,
    Maman a suivi durant trois ans un traitement expérimental,qui lui convenait tout à fait ;elle pouvait vivre chez elle presque normalement!
    Au bout de trois ans ,le traitement lui a été supprimé et ma mère a complètement perdu la tête aprés quelques semaines,à un point tel que nous avons dû la placer dans une maison de retraite ,qui n’était pas adéquate,mais faute de places…
    Toujours est-il,que maman a beaucoup souffert durant quelques années,car ,elle était enfermée 12 heures sur 24;c’est sûrement en se cognant la tête au mur,qu’elle s’est fait tous ses bleus;Car personne ne savait ,n’entendait rien,ne voyait rien.

    J’ai réussi à mettre ma mère dans une maison spécialisée.J’ai envoyé les photos de maman et ça n’a pas trainé,quelques jours plus tard il y avait une place de libre,et le pauvre directeur qui s’est fait engirlander…par qui?
    En un mot comme en cent,je ne comprendrai jamais pourquoi ,les médecins /chercheurs /expéirmentateurs: lui ont supprimé les médocs sous le prétexte ,qu’il y avait des effets secondaires(comme avec presque tous les médicaments…non?)
    Ont-ils seulement le résultat de ce test effectué sur ma mère???
    J’en doute!
    A moi,il me restera l’image d’une pauvre vieille femme qui crie ou qui pleure ,enfermée dans sa chambre,se tapant la tête contre les murs,et que personne n’écoute ou ne veut entendre!
    Alors les beaux discours,à la télé;BASTA,c’est du pipo.
    Cordialement!

  2. Voilà,je constate ,que personne ne me donne de réponse ,et pourtant ,ça m’aiderait ,si on m’expliquait”POURQUOI”
    le ou les médecins ont supprimé le traitement de ma maman!
    C’est honteux de ne pas tenir la famille au courant.

Laisser une réponse